Deux jours à Hong-Kong, les multiples facettes d’une ville étonnante

du 25 au 27 octobre 2015

Après 29 jours en Chine, mon visa chinois arrivait à expiration et il était temps de quitter l’empire du milieu. Depuis la gare de Canton j’ai pris un train express pour aller passer deux jours à Hong-Kong et découvrir des facettes méconnues de la cité-état. De magnifiques lieux de promenade à quelques kilomètres du centre-ville.

deux jours à Hong Kong

DSC01944

L’autre visage de Hong-Kong

J’avais visité cette cité-état deux ans auparavant. J’avais adoré l’ambiance de la ville, son animation, ses buildings, ses magasins, ses escalators, ses ferrys, la mer, les montagnes… À Hong Kong tout est réuni dans une seule ville et tout semble possible. Je crois que la seule chose inaccessible est le ski ! J’avais  déjà marché dans les rues, admiré les buildings, et j’étais montée à Victoria Peak (à faire absolument). J’ai donc décidé cette fois de découvrir aussi « l’autre visage de Hong Kong ».

J’ai cherché un couchsurfing, mais je n’ai trouvé personne disponible pour m’accueillir. En revanche Jack, un Hongkongais d’origine Indienne m’a gentiment proposé de passer la journée du dimanche avec moi pour randonner à Hong-Kong Island et me parler de l’Inde, pays que je m’apprêtais à découvrir.

Nous nous sommes donc fixé rendez-vous pour faire le « Hong-Kong trail« , une randonnée facile de 2 ou 3 heures sur les collines de la côte est d’Hong-Kong Island. De là, la vue sur la ville est à couper le souffle. La randonnée se termine à la plage où l’on regarde les surfeurs attendant les vagues ! Tout cela se trouve à seulement 30 minutes en bus du centre-ville et de ses buildings démesurés, c’est vraiment étonnant.

DSC01828

DSC01840

Sans oublier les classiques

J’ai profité de l’après-midi et de la soirée pour retourner voir les « grands classiques » de Hong-Kong. J’ai fait un tour en centre-ville, pris le ferry, je me suis promenée sur « the avenue of stars« , la promenade qui fait face à Hong-Kong Island. Et j’ai tenté de faire quelques photos de nuit. Malheureusement je crois qu’il me faudrait un pied et que j’apprenne à régler son appareil pour obtenir de bons clichés. je suis donc désolée pour la qualité moyenne de mes images.

DSC01867

Visite de Lantau Island

Le lendemain, de nouveau suivant les conseils de Jack, je me suis rendue sur Lantau Island près de l’aéroport. C’est un peu plus loin, il faut prévoir une bonne heure et demie en métro puis en bus.

J’ai d’abord pris la direction du village de pêcheurs sur pilotis de Tai O. J’y ai embarqué sur une barque à touristes pour tenter de voir des dauphins roses. Malheureusement la chance n’était pas avec moi et je n’ai même pas aperçu un aileron. Cependant la seule promenade dans le village de pêcheurs vaut le détour. On est projeté complètement hors du temps, et pourtant si proche de Hong-Kong.

DSC01878

De là, en bus de nouveau, il est possible de se rendre à Ngong Ping pour découvrir le «plus grand Bouddha du monde assis en extérieur » et le monastère Po Lin. Au-delà de l’aspect record du monde, la visite vaut aussi le détour. Le Bouddha, en plus d’être majestueux, est juché sur le sommet d’une colline, ce qui lui permet de surplomber les environs. Au même endroit, on peut visiter   le monastère qui, bien que reconstruit récemment, est vraiment splendide.

DSC01915

Et pour finir la journée, je recommande de faire la descente en téléphérique dans une cabine avec un plancher de verre. les personnes sujettes au vertige s’abstiendront évidemment. Mais pour les autres, la descente est vraiment magnifique et impressionnante à la fois. Je vous laisse juger par vous-même !

DSC01923

DSC01932

 

DSC01933

Après la Russie, la Chine et Hong-Kong, me voici en partance pour l’Inde !

Laisser un commentaire