La Russie

Oblast de Kaliningrad, une rapide incursion en Russie 

Je ne prends généralement pas le temps de me renseigner sur les pays que je traverse avant d’y arriver. Mais Kaliningrad, cette toute petite enclave russe entre la Lituanie et la Pologne, a suscité chez moi un peu plus de curiosité que d’habitude. J’ai donc commencé à me renseigner quelques jours avant mon arrivée, ce qui était une bonne idée car voyager en Russie en 2023 réserve de nombreuses surprises. 

Pour autant, et même si je n’ai passé que 4 jours dans la région de Kaliningrad, ces 4 jours étaient très riches et intenses et valaient vraiment la peine de dépasser les quelques contraintes que nécessitent l’organisation de ce genre de périple.

Continuer à lire

Plonger dans le Lac Baïkal dans une eau à 4 ° !

Le Lac Baïkal, c’est la plus grande réserve d’eau douce au monde car c’est le lac le plus profond, jusqu’à 7000 mètres de profondeurs au niveau de la faille, de quoi avoir le vertige. Les plongées peuvent s’y effectuer toute l’année, notamment l’hiver sous 1 mètre de glace. Mais aussi l’été, ce que j’ai fait. Enfin l’été… mi-septembre l’eau était à 4 degrés !

Continuer à lire

4 jours dans le transsibérien : une expérience à vivre !

J’ai pris le transsibérien de Moscou à Irkoutsk, 4 jours et 4 nuits dans un wagon de 3ème classe. Je recommande vivement cette expérience hors du commun. J’ai repris la même ligne quelques jours plus tard, d’Irkoutsk à Ulan Ude , pour effectuer la portion de trajet qui longe le Lac Baïkal. Trajet réellement magique, à faire impérativement de jour !

Continuer à lire
Basilique Basile le Bienheureux

Premières impressions sur la Russie : 2 jours à Moscou

Je n’ai passé que 2 jours à Moscou. C’est une ville que j’avais déjà visitée il y a quelques années, donc je souhaitais en avoir un nouvel aperçu rapide, et prendre rapidement le transsibérien. Mais je ne suis pas tombée à la bonne période, le premier week-end de septembre, c’est la « fête de Moscou », et la Place rouge est transformée.

Continuer à lire

Le visa russe : une question de détails

Obtenir un visa pour la Russie n’est pas une mince affaire. C’est ce qui m’aura le plus angoissé dans la préparation de mon voyage. J’avais lu que c’était compliqué, que les dossiers étaient souvent refusés, j’ai donc élaboré mon dossier particulièrement soigneusement. Résultat, j’ai eu mon visa du premier coup. J’y ai passé quelques heures, mais finalement, ça n’aura pas été la démarche la plus difficile. Le Visa Chinois et l’achat du billet de transsibérien m’ont donné beaucoup plus de fil à retordre.

Continuer à lire