Une journée à Guayaquil avant les Galápagos

Guayaquil, Pérou // le 6 juillet 2016

Guayaquil est la plus grande ville d’Equateur, et sa capitale économique, alors que la capitale administrative est Quito. Malgré tout elle a beaucoup moins que charme que Quito car elle n’a pas le même passé colonial. Je n’y suis restée qu’une journée avant de m’envoler pour les Galápagos, c’est juste ce qu’il faut pour se promener sur le Malecon, monter en haut du Cerro Santa Ana et aller voir les iguanes dans un parc du centre-ville.

Le Malecon et le Cerro Sant Ana

Il y a peu de bâtiments coloniaux à Guayaquil, ou de belles églises comme on peut en trouver dans d’autres villes d’Amérique latine et notamment à Quito. Le point d’intérêt principal de la ville est son Malecon, c’est à dire son quai longeant le Río Guayas qui se jette un peu plus loin dans la mer. Rénové récemment, il est entièrement dédié aux piétons et constitue une promenade très agréable au bord de l’eau. De nombreux guayaquileños le parcourent dès l’aube et jusqu’à la tombée de la nuit.

A l’extrémité nord du Malecon se trouve le Cerro Santa Ana, une colline qu’on ne peut monter qu’à pieds grâce aux nombreux escaliers qui entourent les anciennes maisons. Ces maisons peintes de couleurs vives, bistrots et restaurants bons marché donnent à cet endroit un charme indéniable. Et si c’était très probablement un quartier populaire à éviter il y a encore quelques temps, aujourd’hui des agents de sécurité quadrillent le secteur, on en croise un tous les 50 mètres maximum, pas d’inquiétude à avoir quant à une éventuelle délinquance ! En haut du Cerro se trouve une petite chapelle pleine de charme et un phare peint aux couleurs de la ville dans lequel on peut monter pour obtenir une meilleure vue sur l’ensemble de la cité. Malheureusement juillet n’est pas la bonne saison pour profiter du beau temps sur la côte équatorienne et la visibilité sous la pluie n’était pas terrible.

El Parque Iguanes, ou le parc aux iguanes

J’ai fini ma journée en me promenant dans le fameux parc Bolivar aussi appelé Parque Seminario ou Parque Iguanas qui vaut vraiment le détour. Je ne sais pas pourquoi ni comment des iguanes ont « atterri » dans ce parc, mais ils semblent y vivre en parfaite harmonie avec les pigeons et les passants venant les nourrir ou prendre des selfies. Pas la peine de les chercher longtemps, ils sont vraiment très nombreux dans un tout petit parc, il faut même faire attention où on met les pieds ! Certains font facilement 1 mètre de long et personnellement je ne suis pas une grande adepte des selfies donc je ne me suis pas aventurée trop près…

Ma journée à Guayaquil s’est terminée auprès de ces petites bêtes, toute excitée à l’idée de m’envoler le lendemain matin pour les Galápagos et y trouver tout plein d’autres bêtes en tout genre !

Laisser un commentaire