Trois jours à Udaipur pour fêter Diwali

du 10 au 12 novembre 2015

Udaipur, la dernière ville du Rajasthan de mon séjour est appelée la ville blanche. Après la ville bleue, Jodhpur, la ville rose, Jaipur, la ville dorée, Jaisalmer, celle-ci est effectivement « toute blanche », ce qui lui donne un charme certain. Elle est réputée pour être la ville la plus romantique de l’Inde !

Diwali à Udaipur

Je ne pouvais pas avancer mon billet pour Mumbai car il ne restait que des places en surbooking. Je suis donc restée trois jours à Udaipur. C’est un peu trop à mon sens, mais c’est une ville assez paisible et très agréable pour se promener donc ça m’a permis de me reposer.

La visite de la ville

Le premier jour, j’ai suivi le programme touristique classique. J’ai commencé par la visite du City Palace qui surplombe le lac Pichola. Je n’ai pas vraiment apprécié la visite du Musée, d’une manière générale, en Inde, la muséographie est d’une qualité assez médiocre. Je pense que le ticket pour entrer dans l’enceinte du Palais et admirer à la fois son architecture et la vue sans effectuer la visite suffirait amplement. Mais même le Palais en lui-même est un peu décevant car très mal entretenu, et assez délabré.

En revanche la ville est agréable et il est vraiment plaisant d’y déambuler sans but, de se promener dans les marchés, de s’arrêter pour visiter les temples… On se sent moins bousculé que dans d’autres villes indiennes plus grandes. Par ailleurs la date Diwali s’approchant, toute la ville était décorée et illuminée en soirée, c’était très beau.

Il faut se promener le long du lac en admirant le fameux Lake Palace construit au milieu de celui-ci. Désormais transformé en hôtel de luxe, il a servi notamment de lieu de tournage à un James Bond. Il est possible de s’en approcher en faisant une promenade sur l’eau. Il ne faut pas manquer le Temple de Jagdish à l’architecture impressionnante.

Happy Diwali !

Pendant mon séjour j’ai pu assister aux festivités de Diwali. C’est la fête Hindoue des lumières à l’occasion de laquelle les gens s’offrent des cadeaux et tirent des feux d’artifice. C’est une fête familiale, il n’y a pas de cérémonie publique; Toutes les rues sont décorées de guirlandes et de lumières, les familles décorent leur pas de porte, même les éléphants se font beaux ! Et à mesure qu’on s’approche de la date, il y a de plus en plus de pétard qui pétaradent dans les rues le soir.

Le jour J, chacun tire son propre feu d’artifice sur le toit de sa maison. Installée sur le toit-terrage de mon auberge à discuter avec le propriétaire, j’ai pu admirer les feux d’artifices à 360° !  Cette nuit-là, entre la musique et les pétards, impossible de dormir, mieux vaut prévoir un programme cool le lendemain.

Laisser un commentaire