Le visa russe : une question de détails

Obtenir un visa pour la Russie n’est pas une mince affaire. C’est ce qui m’aura le plus tourmenté dans la préparation de mon voyage. J’avais lu que c’était compliqué, que les dossiers étaient souvent refusés, j’ai donc élaboré mon dossier particulièrement soigneusement. Résultat, j’ai eu mon visa du premier coup. J’y ai passé quelques heures, mais finalement, ça n’aura pas été la démarche la plus difficile. Le visa chinois et l’achat du billet de transsibérien m’ont donné beaucoup plus de fil à retordre (articles à venir).

La procédure et le calendrier

Il fallait impérativement que je me procure ce visa avant mon départ puisque c’est le premier pays dans lequel je me rends, et que ca ne fait pas partie des pays où on peut obtenir son visa à la frontière, loin de là !

La demande de visa ne peut pas se faire par correspondance, il faut impérativement se rendre soit à l’agence VHS à Paris (en charge d’enregistrer les demandes de visa touristiques pour le compte du consulat de Russie à Paris), soit au Consulat de Strasbourg ou de Marseille. De Nantes, c’est donc compliqué.

Mais on peut effectuer la démarche par procuration. Il est possible de s’adresser à une agence spécialisée qui se charge de l’obtention des visas, mais je trouve le service un peu cher, d’autant plus que le problème allait se poser de la même manière pour le visa chinois quelques jours plus tard. Et quand on économise pour un tour du monde, chaque euro compte. J’ai donc fait appel à ma famille, parisienne et disponible. Mais la pression est d’autant plus forte : il n’est pas question d’oublier un élément dans le dossier et de l’envoyer sur place pour rien.

Il ne faut pas traîner non plus : quand on dépose une demande de visa, on laisse son passeport sur place environ une semaine pendant le traitement du dossier. Donc si on a plusieurs demandes de visas à effectuer, on ne peut pas les faire simultanément. Il faut les anticiper, mais pas trop non plus puisqu’on pourra entrer sur le territoire au maximum 3 mois après l’obtention du visa.

Le voucher

Le « voucher », aussi appelé « invitation » est un document obligatoire de la demande de visa. Sans celui-ci, ce n’est pas la peine de vous déplacer, votre dossier sera refusé à coup sûr. Cependant, il est très facile à obtenir. Ce sont des agences spécialisées ou certains hôtels sous condition de leur réserver une chambre qui peuvent vous le fournir. Mais il faut que ces établissements soient agréés par les autorités russes. Ne vous fiez pas aux auberges ou hôtels bon marché qui acceptent de vous envoyer un voucher gratuitement si vous réservez chez eux : ils n’ont pas l’agrément et leur invitation ne sera pas valide.

Sur la forme, une « bonne » invitation, doit impérativement avoir le tampon bleu ci-dessous, ainsi qu’un numéro unique d’enregistrement. Elle doit également contenir un descriptif détaillé de votre séjour.

tampon voucher agence Russie Autrement

J’ai demandé mon voucher à l’agence Russie Autrement, est une agence de voyage basée à Saint-Pétersbourg qui s’adresse à des clients francophones. Ils facturent le voucher 20 € (gratuit pour les bloggeurs), et vous envoient par mail un document nominatif avec les tampons et le numéro d’enregistrement, ainsi qu’un programme détaillé du séjour. C’est un service personnalisé, veillez à bien indiquer ce que vous souhaitez voir apparaitre comme parcours, et ils construisent un projet de voyage sur cette base, avec les visites, les transports… Dans mon cas ils ont été très réactifs et ont répondu à toutes mes interrogations de manière efficace. Par exemple si vous restez plus d’une semaine en Russie il est recommandé de réserver et payer les hôtels pour votre séjour pour annexer les justificatifs de paiement lors du dépôt de dossier. Une fois le visa obtenu, il est toujours possible d’annuler les réservations faites 😉

L’attestation d’assurance

Dans le dossier il faut également fournir une attestation d’assurance. Pour ma part je serai couverte pendant cette période par mon assurance de carte Visa premier. La demande d’attestation se fait en ligne sur le site Internet de Visa. Elle est gratuite pour tous les pays du monde sauf pour la Russie car ils exigent non seulement des éléments spécifiques sur les garanties, mais surtout un original et non une copie numérisée !!! Si votre assureur n’est pas une grosse structure habituée à ces demandes, vérifiez bien que toutes les mentions s’y trouvent.

Etre attentif à tous les détails.

Sur le site VHS tout est indiqué précisément, et il faut vraiment faire attention à chaque mot. Par exemple votre demande de visa devra être signée au stylo à bille noir. Je ne sais pas pourquoi, mais ne la signez pas au feutre bleu, ça ne passera pas ! Votre photo de visa doit avoir moins de 6 mois. Si vous n’êtes pas présent vous-même, pas moyen de vérifier… sauf si c’est la même que celle de votre passeport qui a plus de 6 mois ! La moindre erreur et le dossier est refusé, ce qui arrive 2 fois sur 3 en moyenne. Autant être vigilant et y passer le temps nécessaire dès le début.

Le dépôt du dossier sur rendez-vous

Avant de finaliser la constitution du dossier, il faut prendre rendez-vous en ligne sur le site de VHS. Ne tardez pas si c’est une période chargée, cet été il y avait 1 mois 1/2 d’attente pour obtenir un créneau disponible. La plupart des rendez-vous sont pris d’assaut par les agences. Si, comme moi, vous n’avez pas anticipé et que vous ne pouvez obtenir de rendez-vous dans un délai raisonnable, il reste possible de se présenter sans rendez-vous. Il faut juste être patient : venir le matin à l’ouverture, laisser passer tous ceux qui ont des rendez-vous avant d’être reçu et de croiser les doigts pour que le dossier soit accepté.

Dans mon dossier, j’avais un billet d’avion pour entrer sur le territoire, mais aucun justificatif pour en sortir puisque j’ai décidé d’acheter mon billet de train pour la Mongolie sur place. Je craignais que ça bloque, mais avec le Voucher qui indiquait ce trajet en train, ça n’a posé aucun problème.

Si votre dossier est complet, et qu’ils l’enregistrent, normalement c’est gagné, vous obtiendrez un visa collé dans le passeport une semaine après.

Il faut alors s’attaquer à la suite… le visa chinois !

Laisser un commentaire