Siem Reap : la visite des temples d’Angkor à vélo

du 21 au 23 novembre 2015

Première étape au Cambodge : la visite des temples d’Angkor. Quelle étape ! Suivant les conseils lus sur les guides et les blogs, j’ai passé trois jours à Siem Reap, ville permettant de rejoindre les temples, j’ai loué un vélo pour en faire le tour. Je n’ai finalement passé que 2 jours à les visiter.

carte Siem reap

Bien choisir son auberge « backpackers »

J’écrivais dans mon précédent article que j’étais devenue une backpackeuse. En tout cas je me considère comme telle. Je savais aussi qu’on n’avait pas tous la même manière de voyager et heureusement ! J’ai découvert dans mon auberge à Siem Reap, une autre façon d’envisager le voyage.

J’avais choisi une auberge bon marché, bien notée et avec une piscine. Depuis le début de mon voyage, c’était la première fois que l’occasion se présentait et j’ai craqué. Finalement c’est sympa d’avoir une piscine mais la prochaine fois j’y réfléchirai à deux fois… Je n’étais pas vraiment dans la cible de l’auberge.

Musique à fond toute la journée et une grande partie de la soirée, descente de bières et autres  boissons alcoolisées dès le matin et jusqu’au bout de la nuit. Le jour où je me suis levée avant l’aube pour voir le lever du soleil sur Angkor Vat, une bonne partie de la clientèle terminait sa soirée, manifestement pas en état pour aller faire une quelconque visite. Chacun voyage à sa façon. Je sais désormais que ce n’est pas le type d’établissement que je préfère. A l’avenir, si je réserve en ligne, je lirai plus attentivement les commentaires !

Visite des temples d’Angkor à vélo

Je suis venue à Siem Reap pour visiter les temples d’Angkor. Il faut savoir que le site d’Angkor compte des dizaines de temples. Une grande partie de ceux qui ont été restaurés se trouvent dans le même secteur, à une dizaine de kilomètre de la ville, et quelques autres un peu plus loin. Les temples peuvent se visiter en tuk-tuk ou à vélo. Etant seule pour visiter, et grande adepte de la petite reine, je ne me suis pas posée la question longtemps. J’ai loué un vélo « de ville », un peu vieillot, mais les trois vitesses fonctionnaient correctement, ce qui est suffisant car la route pour se rendre à Angkor et le site sur place sont vraiment plats.

J’ai commencé ma journée à 7 heures le premier jour. J’ai acheté un « pass 3 jours » et entamé la « tournée des temples de bon matin. Sur le site principal les temples se répartissent le long de deux routes. L’une fait 17 kilomètres, l’autre en fait 26. Après avoir sciemment évité Angkor Vat, le plus fameux des temples que je souhaitais garder pour plus tard, je me suis dirigée vers Angkor Thom, très bel ensemble de temples également. Ensuite j’ai suivi les conseils d’un garde du site et entamé le « petit tour ».

Un travail de restauration de grande qualité a été engagé. Ce ne sont plus des ruines mais de très beaux temples désormais. Certains temples se ressemblent, mais d’autres sont très différents et réservent de belles surprises. En suivant ce circuit et en m’arrêtant une petite dizaine de fois pour visiter chacun des temples se trouvant sur mon chemin, j’ai terminé ma journée vers 17h30 !

Le lendemain, j’ai mis mon réveil à 4H30, et suis partie dès 4h45 à vélo avec une lampe frontale pour faire les 8 km de distance qui séparent Siem Reap d’Angkor Vat. Il est préférable d’arriver bien en avance afin d’avoir une place « au premier rang » sur les bords du bassin face au temple. Ensuite il n’y a plus qu’à attendre et admirer le spectacle. C’est un peu long, le soleil est finalement apparu vers 6h30, mais se lever de bonne heure vaut vraiment la peine de.

Après ce fabuleux spectacle, j’ai visité le temple. De nouveau Angkor Vat a tenu sa réputation. Symbole du pays, c’est le plus grand et à mes yeux le plus beau des temples du complexe d’Angkor.

Ensuite j’ai attaqué le « grand tour », qui compte de nouveau 7 ou 8 temples à visiter. J’ai vraiment apprécié les temples le long de cette route qui étaient très différents de ceux visités la veille. Ce qui est plaisant également à vélo, c’est de pouvoir s’arrêter quand on le souhaite pour faire des photos, admirer les rizières ou les pêcheurs sur le bord de la route. En tuk-tuk c’est plus difficile. De retour vers 15H30, c’était grosse journée de nouveau. Au total ce tour fait environ 45 kilomètres, mais ce n’est pas difficile cela se fait par petites étapes et sous les arbres, donc à l’ombre.

Le troisième jour, je n’ai pas souhaité me rendre en tuk-tuk sur les sites plus éloignés car j’avais l’impression d’avoir déjà un bon aperçu des temples d’Angkor. Je me suis contentée de retourner à Angkor Vat dans l’après midi pour y prendre des photos avec le soleil dans le dos, puisque la veille j’étais en contre-jour.


 En pratique

La monnaie

L’US $ est la monnaie « principale » au Cambodge et c’est la monnaie que l’on retire dans  les distributeurs. Les Riels servent à faire l’appoint, rendre la monnaie, ou payer de petites sommes.

Moyen de transport
  • La location de deux-roues motorisés est interdite à Siem Reap.
  • Une journée de tuk-tuk sur le site principal d’Angkor se négocie à 15 $
  • La location d’un vélo coute entre 1 et 5 $ selon le modèle (vieux vélo de ville 3 vitesses : 1 $, VTT 5$) et les vélos électriques se louent à 10 $ la journée.
Tenue correcte exigée

Il faut penser à porter ou emporter un pantalon / jupe longue et un T-shirt couvrant les épaules. Dans une grande majorité des temples il n’est pas spécifiquement demandé de se couvrir, mais à Angkor Vat, pour accéder au plus haut niveau il faut être couvert et habillé selon les règles des gardes !

Nombreuses sont les voyageuses qui ont un sarong / paréo dans leur sac pour en faire une jupe afin de visiter les temples ou les mosquées. Mais à Angkor Vat c’est considéré comme un foulard et non comme une jupe. Les gardes refusent alors de vous laisser passer au motif que ce n’est pas une tenue correcte. Il en est de même si vous souhaitez vous couvrir les épaules de cette manière. Je pense qu’ils ont un arrangement avec les boutiques de souvenirs qui sont dans l’enceinte du site… personnellement j’ai été contrainte d’acheter un pantalon !

Restaurants

Il est possible de se restaurer sur le site, y compris bon marché. Il y a des stands de street food répartis un peu partout sur les routes. Sur les menus les prix débutent à 4 $, mais les deux fois, alors que j’avais à peine commencé à expliquer que c’était trop cher, on m’a proposé un plat à 2 $.

Touristes

Beaucoup de voyageurs se plaignent du nombre de touristes sur les sites. Je ne vais pas vous faire croire que j’ai eu la chance de visiter les temples seule ! Mais j’ai trouvé cela très raisonnable, surtout dès que l’on s’écarte des deux temples principaux (Angkor Vat et le Bayon).

8 Comments on “Siem Reap : la visite des temples d’Angkor à vélo”

  1. Bonjour …je serai peut être sur angkor d’ici une semaine en mode routs et ce pour une 10zaine de jours peux tu le donner qqs news sur le temps? Merci d’avance ça peut toujours aider a la préparation

    1. Bonjour Samuel,
      Pendant mes deux semaines et demie au Cambodge j’ai eu globalement très beau temps. la Température est autour des 3à degrés, avec un ambiance assez humide. mais il a aussi plu deux fois, dont une fois sur Angkor vraiment très fort, il faut prévoir de quoi protéger ses affaires dans son sac (housse de sac ou sac plastique à l’intérieur).
      bon voyage !

    1. Bonjour,
      je n’ai pas souvenir d’avoir vu des loueurs près du site. Sûrement car il faudrait dans ce cas s’y rendre en tuk-tuk. j’ai loué le mien en ville, il y a beaucoup de loueurs dans les agences ou les guest houses.

  2. Bonjour Audrey,

    Je dois me rendre au Cambodge en fin d’année et en commençant à préparer mon itinéraire sur place, je suis tombée sur ton blog et tes bons conseils pour visiter les temples d’Angkor. J’envisage comme toi de faire les différents parcours à vélo mais n’ayant pas du tout le sens de l’orientation, je me demandais si les différents itinéraires (grand tour et petit tour) étaient bien indiqués ? As-tu pu facilement « garer » ton vélo lorsque tu voulais visiter les différents temples ? Merci par avance 🙂

    Jessica

    PS : Très belles tes photos !

    1. Bonjour Jessica, merci pour ton message. tu apprécieras beaucoup cette visite j’en suis sure. Pour le circuit, c’est simple car tu auras un plan avec le billet d’entrée, et il n’y a qu’une ou deux routes dans mon souvenir, aucun problème. N’hésite pas à télécharger l’application Maps.me qui fait GPS sans avoir besoin de connexion.
      Pour garer les vélos, je le posais au bord des temples, appuyé sur un arbre ou autre, avec un petit antivol fourni par le loueur. je crois qu’il n’y a aucun risque de vol si tu prends un vélo « pourri » comme le mien. je n’ai pas souvenir qu’il y ait des appuis vélo ou autre mais pas souvenir non plus qu’il y ait de quelconque souci.
      enjoy your trip !

Laisser un commentaire