La santé : vaccins, pharmacie et assurance

Etre en bonne santé, c’est une des clefs de la réussite d’un voyage, donc c’est un point à ne pas négliger avant de partir. Mais il faut aussi relativiser, partout dans le monde les gens se soignent, se procurent des médicaments, ce n’est donc pas la peine de chercher à anticiper tout ce qui pourrait arriver en un an… Et de toute manière c’est impossible !

Les vaccins

C’est le premier point à gérer. D’abord s’assurer qu’on est à jour des vaccins universels, car se faire vacciner contre la fièvre jaune, si on n’est pas vacciné contre le tétanos n’a pas beaucoup de sens.

Ensuite, le mieux est de prendre un rendez-vous pour une consultation spécialisée en médecine tropicale. En fonction des zones où vous vous rendez, de la durée et du type de voyage que vous faites, les vaccinations à effectuer ou traitements à prendre ne seront pas les mêmes. Le médecin vous donne aussi à cette occasion des recommandations sur le traitement de l’eau, le contenu de la pharmacie, ou la manière de se protéger des moustiques.

Personnellement, j’étais déjà vaccinée contre les hépatites, et à jour des vaccins universels. Je me suis fait vacciner contre la rage, la fièvre jaune et la typhoïde. Le médecin ne m’a pas recommandé d’autres vaccins ni de traitement  contre le palu car je ne me rendrai pas en Afrique où les formes de palu sont beaucoup plus sérieuses qu’en Amérique latine. En revanche il a été très insistant sur ses recommandations concernant l’eau potable car le vaccin contre la typhoïde n’est pas du tout suffisant pour se protéger contre grand nombre de maladies liées à l’eau.

Pour information, ces vaccins sont vendus à des tarifs très différents d’un endroit à l’autre. Je les ai fait au CHU de Nantes qui pratique des tarifs corrects pour la Région, mais bien plus élevés que l’Hôpital Saint-Antoine à Paris où mes cousins qui partent aussi en tour du monde se sont fait vacciner; et bien moins élevés que si vous les achetez en pharmacie (les tarifs sont variables d’une pharmacie à l’autre). Les tarifs dépendent des quantités achetées aux labos, donc plus la structure est grosse, meilleurs sont ses tarifs.

C’est à cette occasion qu’on vous remet le carnet de vaccination international, indispensable pour entrer dans certains pays. Il est utile d’en faire un scann pour le sauvegarder sur internet.

La pharmacie

Les huiles essentielles

La lecture du blog de Vadrouille et Tambouille, et de la bible du grand voyageur du Lonely Planet m’ont convaincue de tester les huiles essentielles. J’y ai vu l’avantage de pouvoir soigner tous types de petits soucis avec un minimum de choses dans ma pharmacie. Afin éviter de découvrir cela pendant le voyage, j’ai investi environ 6 mois avant de partir dans une dizaine d’huiles, que j’ai testées au fur et à mesure de l’année pour mes petits bobos : lendemain de soirée difficile, bouton de fièvre, douleurs articulaires… et je suis réellement convaincue. Elles partiront donc dans mon sac.

Les médicaments

Je me limite au strict minimum : aspirine (pour la plongée) et paracétamol, anti-inflammatoire, un médicament contre la tourista, un thermomètre et un antibiotique à spectre large. De toute manière, d’expérience, on n’a jamais ce qu’il faut, et toujours plus que le nécessaire. Avant je partais en voyage avec une trousse à pharmacie hyper complète, et finalement, si j’avais besoin de quelques chose ce n’était jamais dedans !

Mes assurances

Pendant les 90 premiers jours de mon voyage, je serai couverte par l’assurance de ma carte Visa Premier. Ensuite, je vais souscrire une assurance spécifique voyage auprès de Chapka assurance, qui est un courtier spécialisé dans les assurances voyages, et qui propose des tarifs très compétitifs (même si ça fait un peu mal d’être surtaxée car j’ai dépassé les 35 ans 🙁 ). La très grande majorité des voyageurs au long cours la choisissent, mais j’ai souhaité faire moi même mon comparatif, notamment parce que je suis dans une tranche d’âge supérieure de la plupart des autres voyageurs, et c’est vraiment le meilleur rapport qualité prix. Cette assurance couvre à la fois le rapatriement si nécessaire, la perte des bagages et les soins à l’étranger… mais aussi l’activité plongée sans surcoût jusqu’à 40 mètres de profondeur, indispensable pour moi. Du coup, étant couverte à 100% pour la santé, j’ai demandé à ma mutuelle si je pouvais interrompre mon contrat ce qui a été accepté, avec une reprise du contrat dans les mêmes termes à mon retour.

J’espère quand même de ne pas avoir besoin d’utiliser ces assurances pendant mon voyage !

 

3 Comments on “La santé : vaccins, pharmacie et assurance”

  1. Salut Audrey!!
    Super projet, j’ai fait la même chose pendant 7 mois en 2013/2014. Pour info je n’avais pas pris d’assurance parce que je gardais celle de mon appart à Paris (la Matmut) et qu’elle offrait les mêmes protections et remboursements que Chapka. Surtout ils m’avaient dit que si la dépense était très lourde ils
    me rapatrieraient.
    Bref, je te souhaite plein de bonheurs pendant ce gros break,
    Bises
    Alice

    1. Salut Alice, ça fait plaisir d’avoir de tes nouvelles !
      Je ne crois pas que mon assurance habitation me permette d’être couverte de manière satisfaisante, mais je vais m’en assurer avant de souscrire une assurance spécifique, merci pour le conseil !

Laisser un commentaire