J’ai décidé de partir faire un tour

A l’été 2014, je savais que j’avais besoin d’air, de bouger, mais je ne savais pas encore comment j’allais répondre à ce besoin. En novembre 2014, ma décision était prise, je ferai un tour ailleurs. Ce tour ailleurs, ce sera un tour du monde d’un an, en solo. Une fois cette décision prise, la première question qui se pose, c’est où aller?

Comment choisir son trajet ?

Quand on définit son trajet pour un voyage autour du monde, il faut faire des choix. On se rend vite à l’évidence : en un an, on ne pourra pas visiter tous les pays dont on rêve.

Certains partent avec un vol simple pour une première destination, puis organisent leur voyage au fur et à mesure. ça laisse plus de liberté. Personnellement, j’aime organiser et programmer, ça fait un peu partie du voyage à mes yeux. Cette période passée à réver, se renseigner et comparer, est très plaisante quand on a du temps à y consacrer.

Passionnée de plongée, je me suis posée quelques instants la question de faire un « tour du monde des plongées ». Mais il m’est vite apparu que ce serait passer à coté de beaucoup (beaucoup) de choses. Donc mon voyage sera en partie consacré à la plongée, mais pas uniquement.

Une fois la décision de partir prise, j’ai imprimé une carte du monde, et certaines destinations me sont apparues comme évidentes. C’est le cas de la traversée de la Russie en  transsibérien, dont je rêvais depuis le collège. Tout comme l’Asie du Sud Est que j’ai tellement apprécié lors de mes voyages précédents et l’Amérique du sud.

Puis j’ai dessiné un parcours, que j’ai testé sur le planificateur de voyages  du blog www.a-contresens.net. C’est un outil extraordinaire que je recommande à tous les voyageurs, même pour des vacances, en quelques instants ça permet de savoir si on est au bon endroit au bon moment, et combien ça pourrait nous coûter. Vous pouvez par exemple consulter la planification de mon voyage. Après quelques ajustements pour éviter la mousson autant que possible, et réduire le nombre de kilomètres inutiles, mon trajet était défini. L’avantage quand on voyage seule, c’est qu’on est seule aussi pour décider !

Les modes de transport

C’est une question que je ne me suis pas vraiment posée.  Est-ce que j’aurai pu le faire à pieds ? Non ! Certains le font, et c’est un beau projet, mais très différent du mien et sur plusieurs années… A vélo ? J’adore le vélo, je suis dans un club cyclo… mais c’est dur, et seule, je pense qu’il faut une force mentale extraordinaire. A la voile ? j’adore aussi le bateau, j’ai pas mal navigué, mais je trouve que c’est un moyen de transport idéal pour un tour du monde en famille, pas en solo, en tout cas pas pour moi. Donc ce sera un tour du monde en avion et en utilisant les modes de transport locaux : trains, bus, cheval, taxi, tuk-tuk, ferry… tout ce qui se présentera !

Le billet d’avion « Tour du monde »

Il y a 3 solutions : prendre ses billets soi-même, en anticipant ou au fur et à mesure de ses envies, prendre un billet proposé par les alliances aériennes ou s’adresser à une agence spécialisée.

J’ai simulé le prix de mes billets sur divers sites web,  en pensant que prendre mes billet moi-même pouvait revenir moins cher, mais ce n’était pas le cas. Les offres des alliances aériennes ne me convenaient pas car ils imposent des règles trop strictes : tourner toujours dans le même sens sans retour en arrière, passer d’un continent à l’autre en avion ce qui exclu d’office le transsibérien…. Les agences spécialisées permettent de construire un trajet réellement « à la carte », ce que je souhaitais. J’ai  obtenu un devis de Zip world, une agence française, et de Travel nation, une agence anglaise basée à Londres. Leurs offres étaient comparables, tout comme leur réputation, et j’ai finalement signé avec Travel Nation qui a fait un petit effort supplémentaire, pour 11 vols, pour un peu moins de 4000 €. Ces vols ne sont pas modifiables dans leurs destinations, mais pour la plupart je peux changer les dates facilement et gratuitement, sauf pour quelques vols low cost. J’ai d’ailleurs déjà testé le service avant de partir puisque j’ai décidé de suivre les recommandations du ministère des affaires étrangères et de ne pas me rendre au Népal à l’automne. J’ai pu changer gratuitement mon vol Hong-Kong / Katmandou, ainsi que mon vol Bombay / Kuala Lumpur. en revanche le changement de date pour le vol low cost Katmandu / New Delhi me revenait plus cher que d’acheter un billet moi même, ce que j’ai fait. Attention, en faisant ce type de changement, il faut bien savoir que ne pas se présenter sur un vol annule automatiquement tous les billets suivants : il est impératif d’annuler le billet pour éviter un « No show ».

  • 3 septembre 2015 : Nantes / Moscou (Russie)
  • 27 octobre 2015 : Hong-Kong (Chine) / Katmandou (Népal) / New Delhi (Inde)
  • 16 novembre 2015 : Bombay (Inde) / Kuala Lumpur (Malaisie)
  • 25 novembre 2015 : Kuala Lumpur / Siem Reap (Cambodge)
  • 23 février 2016 : Kuala Lumpur  / Lombok (Indonésie)
  • 2 avril 2016 : Bali (Indonésie) / Sydney (Australie)
  • 7 avril 2016 : Sydney / Santiago (Chili)
  • 21 juillet 2016 : Guayaquil (Equateur ) / Galapagos (Equateur)
  • 27 juillet 2016 : Galapagos  / Quito (Equateur )
  • 7 août 2016 : Quito  / Cancun (Mexique)
  • 24 août 2016 : Cancun  / Nantes – arrivée le 25 août 2016.

8 Comments on “J’ai décidé de partir faire un tour”

  1. J’ai mis ton blog parmi mes favoris.
    Je suivrai avec attention tes pérégrinations.
    Tous mes voeux de totale réussite.
    Pense à moi le 27 octobre qui semble être un moment important de ton voyage: j’aurai 71 ans.
    Bises.

  2. Bravo Audrey,
    Je suis de tout coeur avec toi, et je te suivrai tout au long de ton magnifique voyage……
    Bonnes découvertes, que ce soit au niveau des richesses du patrimoine, culturelles, mais surtout humaines……Plus rien ne sera comme avant désormais.
    (Il y a eu un « avant », et il y aura un « après »).

    Très sincèrement,
    Alain DAVID
    UCNA cylo

    1. Bonjour Alain, merci de ton message, c’est très sympa. C’est certain que ce voyage sera très riche et qu’il y aura un « après » comme tu le dis très bien.
      On se retrouve en septembre 2016 pour rouler sur les routes ligériennes et en reparler !

  3. Waouhh…. Je suis soufflée et impressionnée!
    J’ai le même âge que toi, je vis une année particulièrement « pas sympa » mais je n’aurai jamais le courage de partir seule pour vivre une expérience comme celle-ci. Bon, il faudrait d’abord que je prenne l’avion 😉
    Ton parcours va être sublime et tu vas en avoir des choses à vivre et à raconter!
    Ton blog est dans mes fav’, j’ai hâte de découvrir ce que ta p’tite gopro (qui s’exerçait dans les eaux brouillées du golfe hier) pourra nous sortir de chouette de toutes ces belles destinations.
    Bon voyage Audrey! Tu vas vivre l’expérience de ta vie… Profite bien!

    1. Bonjour Christelle,
      Merci beaucoup pour ton message et tes encouragements. Je ne me sens pas particulièrement courageuse, j’ai juste l’impression de suivre une envie, aujourd’hui que tout est (presque) prêt, j’ai même l’impression de me laisser porter !
      Pour les images sous-marines, celles d’hier dans le Golfe du Morbihan ne donneront pas grand chose, mais j’espère m’améliorer avec une meilleure visibilité à l’avenir. Et je te donne rdv l’an prochain pour de nouvelles plongées bretonnes, un peu plus expérimentée en vidéo pour moi et en plongée pour toi 😉

Laisser un commentaire