Deux jours de croisière dans la baie de Lan Ha

du 19 au 21 décembre 2015

On a choisi de rejoindre l’Ile de Cat Ba comme point de départ de notre croisière dans la baie d’Along. La majeure partie des touristes réservent une excursion de 2 jours au départ d’Hanoi : 1/2 journée de bus, 1/2 journée de bateau, nuit à bord, 1/2 journée de bateau et retour en bus, mais ça ne nous suffisait pas. Au départ de Cat Ba cela permet de faire des excursions de 2 jours complets de bateau, avec une nuit à bord, et avec moins de touristes. Mais il faut pour cela au préalable rejoindre Cat Ba.

Carte Baie de Lan Ha

Premiers pas à Hanoi : l’arnaque du taxi

En arrivant de Hué, le bus nous a déposées dans le centre-ville d’Hanoi, et il nous fallait rejoindre la gare routière de Luong Yen au sud de la ville pour trouver notre bus pour Cat Ba. On a donc décidé de prendre le taxi. Ca tombe bien, un taxi se présente à nous et nous propose la course en mettant le compteur. On accepte, et comme je le fais toujours, je vérifie sur mon téléphone qu’il prend bien le chemin le plus direct. Il commence à bifurquer et je «  le remets dans le droit chemin » au vrai sens du terme. Puis je vérifie le compteur, il défile à une vitesse hallucinante, sans s’arrêter… arrivées sur place, ça nous coute 157 000 Vietnam dong, soit plus de 6 euros pour un trajet de 3/4 km, je me serais crue à Paris (je ne prends pas le taxi à Nantes) ! On a payé, pas d’autre solution, mais on était bien décidées à ne pas se faire avoir la fois suivante.  Ca nous a coûté plus cher qu’un trajet de 4 heures en bus, mais bon, il faut relativiser, ce n’est pas non plus l’arnaque du siècle. Et puis ça m’apprendra, je n’avais pas encore lu mon guide et l’avertissement dans le Lonely Planet indiquant qu’il ne faut pas accepter les chauffeurs qui vous proposent une course à la sortie du bus !!!

Un trajet en bus… local !

Jusqu’à présent nous avions toujours voyagé avec la même compagnie de bus, The Sinh Tourist, qui a vraiment des bus récents, bien entretenus, et des chauffeurs très raisonnables, donc les trajets au Vietnam étaient vraiment agréables… jusqu’à Hanoi ! Cette fois-ci, nous prenons le bus recommandé par le Lonely Planet comme par le Routard affrété par la compagnie  Hoang Long. Surprise, il vaut mieux être en avance, car ils font du surbooking, et les derniers arrivés s’assoient dans l’allée. Mais pas sur des strapontins, sur des mini-tabourets en plastique de 20 cm de haut le trajet dure 4 heures ! Heureusement on dépose et on ramasse des passagers en route, donc il y a du turn-over sur les tabourets.

Cat Ba : choisir une chambre avec vue sur le coucher de soleil

Après 4 heures de voyage, on arrive sur le port de Cat Ba où des rabatteurs viennent comme d’habitude nous proposer leurs hôtels à la sortie du bus. Je ne réserve plus jamais ma chambre à l’avance, au Vietnam, en suivant les rabatteurs nous avons toujours eu de super affaires. A Cat Ba, on peut trouver une grande chambre avec deux grands lits, au 7ème étage (plus on est haut plus la vue est belle) avec ascenseur et surtout avec vue sur le port pour 7 $ : il ne faut pas se priver, le coucher de soleil est splendide !

Il ne reste plus qu’à aller comparer les offres de croisières sur le quai en bas de l’hôtel.

Notre croisière dans la baie… de Lan Ha

Depuis Cat Ba, la majorité des croisières se fait dans la baie de Lan Ha et non pas la baie d’Along. La Baie de Lan Ha est la continuité géologique de la Baie d’Along, comptant pas moins de 300 pics Karstiques, elle n’a rien a envier à sa grande sœur classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Les paysages sont tout à fait similaires, il y a simplement une « frontière » entre les deux et les taxes que les bateaux doivent acquitter ne sont pas les mêmes. Je parle donc ici par facilité de la baie d’Along puisque j’ai vraiment eu l’impression de faire une croisière dans la baie d’Along.

On embarque à 8 heures, sur le bateau 3 autres personnes sont là pour 2 jours, et une quinzaine d’autres pour la journée seulement. Le premier jour, nous avons navigué dans la baie, fait une sortie en kayak, et une baignade pour les plus téméraires. Il fait beau, mais pas très chaud et l’eau ne doit pas dépasser les 23 degrés. Mais c’est sympa, et donc j’ai sauté du bateau rien que pour pouvoir dire que je me suis baignée dans la baie d’Along ! 🙂

En fin de journée on débarque sur un autre bateau et nous voila à seulement 5 touristes pour la soirée, pour admirer le coucher du soleil et boire quelques bières sur le pont après le dîner. Il n’y a que deux autres bateaux dans la même zone de mouillage que nous, et ils ne sont même pas dans notre champ de vision, on ne se sent pas du tout dans une zone touristique, et pourtant c’est vraiment splendide !

Le lendemain, même météo, il fait beau ! On a vraiment de la chance car au mois de décembre ce n’est pas tous les jours comme ça. On repart uniquement à 5 pour l’ensemble de la journée. Nouvelle sortie en kayak, avec arrêt baignade sur une petite plage déserte, c’est superbe et franchement inespéré quand on pense aux trois jours de pluie qu’on a eu juste avant. Le circuit de la journée est assez approchant de celui de la veille, mais toujours aussi beau et toujours peu d’autres bateaux, rien à voir avec ce que j’ai entendu concernant les départs depuis Hanoi vers la baie d’Along (mais je n’ai pas vu donc je ne peux pas vraiment comparer).

Retour sur Hanoi : on ne s’est pas fait avoir par le taxi… mais ça a été difficile !

On serait volontiers restées quelques jours de plus pour profiter également de l’île de Cat Ba qui réserve beaucoup d’autres choses à faire : une promenade à scooter,  randonnée, ou pourquoi pas escalade sur les pics de la baie. Mais nous n’avions malheureusement pas le temps de traîner car Sandrine devait reprendre son avion à Hanoi deux jours plus tard : juste le temps de visiter la ville et faire la dernière séance de shopping.

En arrivant à Hanoi en soirée, on était obligées de reprendre un taxi depuis la gare routière. Nous étions les deux seules occidentales dans le bus qui nous ramenait de Cat Ba. Evidemment à la sortie du bus une dizaine de chauffeurs de taxi nous proposent leurs services, tous en mettant le compteur : c’est hors de question ! Pendant que j’essaie de les écarter pour trouver une solution, Sandrine calcule le prix, grâce aux tarifs affichés sur les portes des véhicules : ça vaut grand maximum 50 000 Vietnam dôngs pour une distance de 3/4 km de nouveau. On annonce donc qu’on veut une course pour ce prix là : ils sont au moins 7 ou 8 à refuser, insistant pour faire la course avec le compteur. Voyant qu’on ne lâcherait pas, l’un d’entre eux fini par accepter de faire la course. Que penser ? Avaient-ils tous un compteur trafiqué ? Je ne sais pas, mais si le prix proposé n’avait pas été correct aucun n’aurait accepté…

On est arrivées à bon port, prêtes à visiter Hanoi le lendemain.

2 Comments on “Deux jours de croisière dans la baie de Lan Ha”

  1. Pingback: Lan Ha bay, the smart alternative to Ha Long bay – The Butterfly Hunter

  2. Pingback: Lan Ha bay l'alternativa furba a Ha Long bay – The Butterfly Hunter

Laisser un commentaire