Bangkok, une visite qui me laisse un goût d’inachevé

du 23 au 25 janvier 2016

Après la boucle de Mae Hong Son, j’ai pris un bus de nuit à Chiang Mai en direction de Bangkok. J’ai passé 3 jours 3 jours dans la capitale thaïlandaise, mais je n’ai pas réellement su apprécier la ville. Au programme, les classiques : le Wat Phra Kaew et le Grand Palais, le Wat Pho, et  une déambulation au hasard dans la ville à pieds ou en  en bateau sur le fleuve Chao Praya qui traverse Bangkok.

Quelques sites magnifiques : Wat Phra Kaew et le Grand Palais, et Wat Pho

Pour commencer en beauté donc, après avoir traversé le Sanam Luang, sorte de Champ de Mars thaïlandais, direction de Wat Phra Kaew et le Grand Palais royal. L’ensemble compte pas moins de 100 bâtiments qui rivalisent de splendeur les uns avec les autres. Mais c’est aussi le site le plus visité de Bangkok, notamment car c’est un lieu de pèlerinage pour les bouddhistes, il faut donc se préparer à faire la queue (surtout si vous avez les jambes ou les épaules découvertes, il faut passer par le vestiaire avant !) puis jouer des coudes pour se frayer un passage afin d’admirer les différents monuments. Mais cela vaut vraiment le coup !
Ensuite, à quelques pas de là, je me suis rendue au Wat Pho, qui est également un temple composé de nombreux bâtiments absolument magnifiques, dont le fameux Bouddha couché géant. Malheureusement en cours de restauration, il était impossible de prendre du recul pour faire des photos.

Une déambulation dans la ville un peu décevante

Alors que j’avais eu un peu froid dans le nord de la Thaïlande, notamment sur mon scooter, j’ai cette fois-ci eu très chaud : 34°C, avec une température ressentie de 46°. Cependant ça n’a pas duré, le lendemain matin on a perdu près de 20°C et la température était de 16°C ! C’était toujours 10°C de plus qu’à Paris, c’est vrai, mais quand on n’est pas prévenu et qu’on sort en short ça fait un choc !!!

J’ai passé une bonne partie de ma journée suivante à chercher désespérément un photographe qui puisse nettoyer la lentille de mon appareil photo, sans succès. Il faudrait le laisser 10 jours, et je n’ai pas l’intention de rester si longtemps sur place. En effet je n’ai pas plus accroché que ça avec la capitale thaïlandaise. Comme à mon habitude, j’ai beaucoup marché au hasard dans les rues, et utilisé les bateau-bus qui sillonnent le fleuve Chao Praya, à la recherche de pépites que je n’ai cette fois pas trouvées. Je n’étais probablement pas dans les bons quartiers. Il y a évidemment quelques très beaux temples, mais je n’ai pas retrouvé l’ambiance que j’avais tant appréciée à Phnom Penh ou à Hanoi par exemple. Il faut dire que cette ville est beaucoup plus grande et beaucoup plus développée que toutes les autres grandes villes d’Asie du Sud Est que j’ai eu l’occasion de visiter. Cela crée un contraste assez étonnant, quand on se promène dans des petites ruelles typiques qui côtoient les gigantesques building, ou quand on prend des bus hors d’âge, et qu’on se retrouve quelques minutes plus tard dans un énorme centre commercial  hyper luxueux comme on en trouve à Singapour ou à Hong-kong.

N’étant probablement pas assez absorbée par mon guide, j’ai oublié de visiter l’un des marchés flottants de la ville et cela restera un regret. Je le mets donc sur ma to do list pour ma prochaine visite de Bangkok ! J’ai sûrement raté d’autres choses que je n’ai pas identifiées. Il est certain que le rythme que je tiens nécessite de passer un certain temps dans les guides pour identifier les sites à ne pas rater. Mais je n’ai pas non plus envie de passer ma journée la tête dans un livre (ou dans ma tablette en l’occurrence) alors que je suis dans une nouvelle ville, un nouveau pays, j’ai souvent envie de foncer tête baissée. Si parfois ça fonctionne, ce n’est pas toujours la meilleure option.

Et pour me venger de la température (et parce que comme vous l’avez compris je ne suis pas ici pour en baver…) j’ai pris un bus de nuit direction Khao Lak, afin de faire une croisière plongée aux Iles Similan. 🙂

Laisser un commentaire