Vang Vieng : 3 jours de repos… ou presque !

Après mes 3 jours de trekking à Luang Namtha et un passage de deux jours à Luang Prabang, je suis descendue un peu plus au sud, vers Vang Vieng. La ville a deux réputations : région karstique magnifique, sur le bord d’une rivière, et (ex) lieu de débauche des backpackers. Je m’y suis rendue plutôt pour la première raison que pour la seconde ! Mais aussi pour me reposer, parce que ça n’en a peut être pas l’air, mais c’est fatigant de voyager !

Luang Namtha et le nord du Laos : un sentiment ambigu

Après mes trois jours de trekking à Sapa, j’ai décidé de renouveler l’expérience et d’aller passer le nouvel an au nord du Laos. Mais cette région me laissera un sentiment ambigu : alors que l’endroit est vraiment splendide et que j’y ai rencontré des voyageurs super avec qui j’ai passé d’excellents moments, presque chaque fois que j’ai eu affaire à un local, ça s’est mal passé. Pour la première fois depuis le début du voyage j’ai donc eu le sentiment de ne pas aimer les gens sur place, c’est un peu dur à dire, mais vous comprendrez en lisant la suite.

Luang Prabang et le Mékong

Bus de nuit suivi d’un minibus, il nous a fallu 28h pour parcourir les presque 700 kilomètres qui séparent Sapa, au nord du Vietnam, de Luang Prabang. Le Laos, ça se mérite ! J’ai décidé de ne visiter que le nord du pays, puis de me rendre en Thailande. Luang Prabang, 2ème plus importante ville du Pays a été le point central de mon séjour, passage quasi obligé quand on veut se déplacer dans le nord du Pays. Mais ce n’est pas l’étape la plus désagréable, loin de là !!!