Plonger à Bornéo : Sipadan et les iles environnantes

tortue Sipadan Malaisie Borneo

J’avais déjà été plonger à Sipadan en 2009, et j’en ai gardé un souvenir inoubliable. J’ai toujours pensé que j’y retournerai un jour, même si en général je ne souhaite pas retourner dans des lieux que j’ai déjà visités, préférant en découvrir de nouveaux. Mais cette fois-ci c’était différent : j’avais décidé de passer 2 à 3 semaines en Malaisie pour obtenir le diplôme de divematser, et une fois arrivée à Penang, je me suis rendue compte qu’en Malaisie péninsulaire, sur la côte est ce n’était pas la bonne saison pour plonger, et sur la cote ouest, les sites ne sont pas terribles. Autant pousser un peu plus loin, et me rendre sur l’Ile de Bornéo : ici on peu plonger toute l’année et je suis sure d’en prendre plein les yeux sous l’eau : requins, tortues, barracudas, poissons perroquets à bosse…

Ma formation de divemaster à Bornéo / Sipadan

J’étais jusqu’à présent plongeuse niveau 3 FFESSM. Je ne projette pas vraiment de devenir Divemaster, c’est à dire guide de plongée. Alors pourquoi ai-je décidé de consacrer 3 semaines de mon voyage pour passer ce diplôme ? Pour le challenge et pour le pour le fun principalement. Et pour plonger !!!!

Plonger dans le Lac Baïkal dans une eau à 4 ° !

Le Lac Baïkal, c’est la plus grande réserve d’eau douce au monde car c’est le lac le plus profond, jusqu’à 7000 mètres de profondeurs au niveau de la faille, de quoi avoir le vertige. Les plongées peuvent s’y effectuer toute l’année, notamment l’hiver sous 1 mètre de glace. Mais aussi l’été, ce que j’ai fait. Enfin l’été… mi-septembre l’eau était à 4 degrés !

Ma formation plongée en combinaison étanche : je suis agréablement surprise !

J’ai décidé de profiter de mes derniers jours sur la Presqu’île de Rhuys pour faire une formation « plongée en combinaison étanche » car je vais plonger dans le Lac Baïkal quand je serai à Irkoutsk en Sibérie dans quelques jours. Pour en profiter dans les meilleures conditions possibles, il fallait que je puisse plonger en combinaison étanche, car l’eau est à 10 °C maximum en septembre. Je suis déjà bien frileuse en Bretagne quand l’eau est à 15°C, alors à 10 °C !